APPEL A CANDIDATURE

 

Groupe de travail « Actes hors nomenclature en néphrologie : quelles priorités ? »

 

Contexte :

Depuis 2012, la nomenclature des actes de Biologie a profondément évolué avec 3 catégories d’actes, les actes à la nomenclature NABM, le référentiel innovant ou RIHN et les actes de la liste complémentaire. Enfin certains actes jusqu’alors présents dans l’ancien référentiel des actes BHN, dit référentiel de Montpellier ont été déclarés obsolètes, d’autres n’apparaissent dans aucune des listes. L’évolution des RIHN est bien codifiée, avec une évaluation de l’efficacité médicale et de l’efficience médico-économique sur 5 ans, ils sont financés via une MIG03. La liste complémentaire est de gestion particulièrement difficile puisque la cotation de ces actes est fluctuante en fonction d’un équilibre entre demandes et sommes disponibles sur l’enveloppe nationale. L’objectif de la DGOS est d’établir un calendrier prévisionnel pluriannuel pour l’évaluation puis l’inscription (si évaluation favorable par l’HAS) de ces actes sur la liste NABM, avec pour objectif une extinction de la LC en cinq ans. L’HAS souhaite que les sociétés savantes de référence de l’acte élaborent ou endossent une ou plusieurs recommandations de bonne pratique professionnelle d’une qualité suffisante au sujet de cet acte (utilité établie) et que ces recommandations qui doivent être publiées sont convergentes et cohérentes avec les recommandations internationales.

Les examens nécessaires à l’exploration des fonctions rénales ou au suivi des patients insuffisants rénaux chroniques n’échappent pas à cette problématique. Ainsi, à ce jour, de nombreux actes sont soit en liste complémentaire (par exemple Cystatine sanguine avec fusion des analyses sang et urine, clairance à l’inuline …) voire absent (par exemple Ca ionisé pour les surveillances des dialyses au citrate, Chlore ou bicarbonates urinaires, détermination ionique dans le dialysat, clairance résiduelle, TRP, urée urinaire pour les bilans nutritionnels ….). Il nous semble important d’établir au sein d’un « groupe technique » mixte entre cliniciens et biologistes des recommandations en précisant les indications, forcément limitées, à retenir. Cette liste restreinte pourrait être transmise à la SFBC pour avis à la HAS.

 

Composition et objectifs du groupe de travail :

Ce groupe de travail mixte entre la Société Française de Biologie Clinique (SFBC) et la Société Francophone de Néphrologie Dialyse et Transplantation (SFNDT) sera composé de biologistes membres de la SFBC (à jour de leur adhésion) et de cliniciens membres de la SFNDT.

Les objectifs du groupe sont d’abord de lister les examens nécessaires au vu des recommandations nationales et internationales qui ne sont inscrits ni sur la liste NABM ni sur les listes LC ou RIHN. Pour chacun de ces examens le groupe précisera les recommandations et listera les indications consensuelles. Ce document remontera à la SFBC qui jugera s’il doit être transmis à la HAS et/ou faire l’objet d’une courte diffusion dans les ABC.

 

Durée prévisionnelle :

Au vue du calendrier de l’HAS, ce groupe de travail ne peut dépasser 1 année d’existence.

 

Résultats attendus :

Clarifier les indications des différents paramètres d’évaluation et de suivi des néphropathies non inscrits sur la liste NABM ou RIHN et proposer une évolution de celles-ci.

 

Les candidatures sont à adresser avant le 10/01/ 2018 à :

Professeur Jean-Paul CRISTOL

Adresse postale :

Service de Biochimie, Hôpital Lapeyronie, 371 Av. Du Doyen

Tel : 04 67 33 83 14 FAX  04 67 33 83 93 ; e-mail : jp-cristol@chu-montpellier.fr